رابطة قدامى الإكليريكية البطريركية المارونية

Don Paul Préaux: «Le rôle des prêtres est plus essentiel que jamais»

 

GRAND ENTRETIEN - La communauté Saint-Martin rassemble 120 séminaristes à Évron, au cœur de la Mayenne, ce qui en fait l’un des grands séminaires en France. Son modérateur général, don Paul Préaux, livre ses réflexions sur le sacerdoce à l’occasion de la publication de son récent essai, Les Prêtres, don du Christ pour l’humanité (Artège).

«Dans les moments de crise, de désespérance et de peur comme ceux que nous vivons, les prêtres incarnent la confiance, la ­miséricorde… et la tendresse», explique don Paul Préaux. © Gilles Bassignac / Divergence pour le Figaro Magazine

LE FIGARO MAGAZINE.- N’est-il pas parfois décourageant d’être un prêtre catholique dans une société qui se déchristianise?

Don Paul PRÉAUX.- Le prêtre n’est pas envoyé dans le monde pour convaincre, mais pour annoncer la parole divine. Dans les Épîtres de Paul aux Corinthiens, il est dit: «Malheur à moi si je n’annonce pas le Christ.» Quand saint Paul écrivait ces mots, il était en prison, enchaîné ; de son temps aussi, le sacerdoce était lourd à porter! Aujourd’hui, si le rôle des prêtres n’est pas toujours aisé, il est plus essentiel que jamais. Les prêtres sont un don du Christ pour l’humanité. Dans les moments de crise, de désespérance et de peur comme ceux que nous vivons, ils incarnent la confiance, la miséricorde… et la tendresse. Voilà un mot essentiel qu’utilise souvent le pape François. La tendresse part du cœur, elle passe par les yeux, les oreilles, les mains… Elle témoigne d’un amour concret, à l’image de celui de Dieu pour les hommes.

Vingt-sept nouveaux prêtres de la communauté

 

أضف تعليق


كود امني
تحديث