La vie reprend prudemment son cours au centre pénitentiaire de Meaux-Chauconin, en Seine-et-Marne. Le Covid-19 n’a pas passé les portes de la prison, où les peines infligées vont de deux mois à la perpétuité. « Aucun des 844 détenus n’a été contaminé, confirme Morgane Boythias, directrice adjointe de la prison. Quelques surveillants ont été testés positifs mais nous n’avons pas eu à gérer une épidémie, ça aurait été dramatique. »

Dans cet établissement carcéral, ouvert il y a 15 ans, les mesures sanitaires ont été drastiques. Début mars, tout s’est arrêté. Plus de parloirs et plus aucune activité. « Les deux personnes que j’ai revues en premier, ce sont mon avocat et mon aumônier » raconte Christophe, en détention préventive depuis 4 mois.