رابطة قدامى الإكليريكية البطريركية المارونية

République tchèque, l’Église recense ses fidèles dans le pays le plus athée d’Europe

 

Les catholiques tchèques assistant à la messe dominicale du 6 octobre étaient invités à remplir un document concernant leur pratique. Cinq ans après le précédent recensement, ce comptage intervient dans un des pays les plus athées Europe, même si un noyau de fidèles, plutôt jeunes, perdure.

  • Augustine Passilly, 
  • le 08/10/2019 à 11:21 

 

L'église de Notre-Dame-de-Tyn, à Prague, en République tchèque. Le comptage de 2014 avait conclu à une pratique plus soutenue en Moravie (à l’est) avec ses 282 000 fidèles réguliers quand la Bohême (où se situe la capitale).ALAIN DELPEY/MAXPPP

 

Les catholiques de République tchèque étaient invités, le 6 octobre, avant de quitter la messe dominicale, à remplir un document sur leur pratique cultuelle. Anonyme, ce comptage se révèle à l’initiative de l’Église. « Cela permet aux évêques et aux vicaires généraux d’avoir une vision d’ensemble de la situation dans leur diocèse mais aussi de connaître le profil des pratiquants », précise le site de l’Église catholique tchèque.

La dernière opération de ce type a révélé, cinq ans plus tôt, que 420 000 personnes assistaient régulièrement aux offices, soit moins de quatre habitants sur cent. Pour des raisons historiques, le pays est l’un des plus athées d’Europe, même si les fidèles.