À l’occasion de la fête des saints Pierre et Paul, lundi 29 juin, le pape François a ouvert un nouveau front dans sa lutte pour assainir les finances du Vatican en demandant une enquête sur la Fabrique de Saint-Pierre, l’organisme qui, depuis le XVIe siècle, gère la basilique Saint-Pierre, plus grande église du monde.